CGT THALES – PONT AUDEMER : UNE GRANDE VICTOIRE des salariés, de la CGT, de l’accord anticipation

La direction a annoncé le 15/04/2022 la réindustrialisation du site de Pont-Audemer (avec une petite réserve concernant l’obtention d’aide publique pour la formation…).

Ce site va devenir un centre de compétence industrielle de fabrication de cartes industrielles.

Ce plan de réindustrialisation sur 10 ans consiste à installer 5 lignes de production de carte PCBA et de garder une activité résiduelle de fabrication de carte SIM et de carte SMD.

Ce plan de reconversion du site prévoit de maintenir l’emploi à 300 salariés CDI sur l’usine.

Ainsi, au bout de deux ans de lutte (grèves, manifestation sur le territoire, interpellation des élus, manifestation à Paris,…) ancré et en collaboration avec le territoire, les  salariés ont gagné un avenir pour leur site mais au-delà, ils peuvent être fier d’avoir sauvé tout un territoire.

Jugeons du chemin parcouru, lors de la première CCA, la direction prévoyait une diminution des effectifs de 150 postes sur les 300 salariés. Condamnant à terme le site de Pont-Audemer et tout un territoire car rappelons-le, 1 emploi industriel génère entre 3 et 5 emplois induits.

Deux ans après, le plan de reconversion du site permettra de maintenir l’emploi à 300 salariés ce qui va induire un plan de formation/reconversion d’environ 150 salariés.

De plus, sachant qu’environ 120 salariés seront éligibles à exercer leur droit à la retraite sur la période, ce plan va générer de nombreuses embauches d’emploi qualifiés sur un bassin d’emploi en déficit d’emploi industriel.

Cette réussite est le fruit d’une lutte qui dès le départ s’est construite en utilisant les moyens donnés par l’accord anticipation. Cet accord a permis de construire avec des experts des contre-propositions crédibles, de démontrer l’impact de la décision de Thales sur le territoire et d’obliger Thales a réaliser un réel audit des compétences du site.

Ces éléments et l’utilisation de l’accord anticipation comme un démultiplicateur du rapport de force ont permis de mener une lutte non renfermés sur Thales ou le site mais ouverte. Ouverte aux acteurs du territoire mais aussi à d’autre acteurs tels que les camarades de la FAPT qui nous ont aidés à démontrer que les opérateurs aurait besoin de carte SIM pour encore de nombreuse années.

Comme nous le disons toujours : Notre at avenir et la stratégie de l’entreprise sont des choses trop sérieuses pour être laissés à la main du Capital.

Les camarades de Pont-Audemer en ont fait la démonstration.

FELICITONS-LES et souhaitons leurs autant de réussite dans la suite de la lutte.

INSPIRONS nous de leurs démarches et partout construisons et imposons notre vision du futur.

Fraternellement

Franck PERRIN

Grégory LEWANDOWSKI : 06.73.21.60.18
Sylvie BORRELL :  06.08.67.54.24
Thierry DUBERT :  07.62.76.22.83
Corinne BEAUFRE : 01.57.77.80.20 / 06.74.45.21.79

cgt@thalesgroup.com  /  www. http://cgtthales.fr/

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.